La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Jocelyn Létourneau Expertise en bâtiments - problèmes bâtiments

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

 

Quel est le coût d'une inspection?

Une inspection résidentielle, unifamiliale, de qualité professionnelle, coûte de 395 $ à 695 $ selon le type et l’âge du bâtiment et des éléments connexes (garage détaché, vide sanitaire, résidence de très grandes dimensions). 

 

Comment se déroule une inspection préachat?

En général, une inspection dure de 2 à 3 heures. Après s’être présenté au vendeur et autres intervenants, l’inspecteur observe le terrain et les conditions de drainage aux abords du bâtiment. Il scrute attentivement la fondation et vérifie l’état des composantes extérieures (revêtement/fenestration/perron/galerie, etc.). Lorsque les conditions le permettent, l’inspecteur monte sur le toit pour compléter l’inspection des composantes extérieures. À l’intérieur, l’inspecteur accorde beaucoup d’importance à l’inspection des composantes du sous-sol (fondation/isolation /structure/mécanique) et s’assure qu’aucun problème d’infiltration d’eau, d’humidité excessive ou de moisissure apparente n’est présent. Par la suite, chaque pièce du bâtiment est vérifiée et l’inspection se termine par l’observation des composantes de l’entretoit.

 

Qu’est-ce que je fais pendant l’inspection, est-ce que je peux poser des questions à l’inspecteur?

Il est fortement recommandé de suivre l’inspecteur tout au long de l’inspection qui se fera un plaisir de commenter la nature et l’état des composantes. Il répondra à l’ensemble de vos questions et si vous projetez effectuer des modifications importantes au bâtiment, c’est le bon moment de lui en faire part, car il pourra vous éclairer sur la faisabilité ou la complexité du projet.

 

Quel est le délai pour obtenir le rapport?

À la suite à l’inspection, l’inspecteur fait un rapport verbal et commente les éléments importants observés pendant l’inspection. Un rapport en format PDF sera transmis par internet dans les 2 ou 3 jours suivant l’inspection. Si le client le désire, une copie papier lui sera acheminée par la poste dans les jours suivants.

 

Quelle est la différence entre un vice apparent et un vice caché?

Un vice est un défaut qui diminue la qualité d'un immeuble. C'est un défaut important qui empêche le propriétaire d'utiliser ou de profiter pleinement et normalement de son immeuble.

Le vice apparent est un défaut qui peut être constaté par un simple examen (sérieux, attentif) par un acheteur prudent et diligent. Le défaut dénoncé par le vendeur, même s’il n’est pas apparent, n’est pas un vice caché.

Le vice caché doit satisfaire aux quatre critères suivants pour être considéré comme tel  :

  •        le défaut est si important qu’il diminue la valeur, empêche ou limite l’usage ou si l’acheteur l’avait su, il            n’aurait pas acheté ou n’aurait pas payé le prix demandé;
  •        le défaut n’est pas apparent et un simple examen ne permet pas de le découvrir;
  •        le défaut est inconnu de l’acheteur;
  •        le défaut existait au moment de l’achat.

 

Que veut dire l’expression « vente sans garantie légale »?

Cela veut dire que l’acheteur achète l’immeuble, tel quel, à ses risques et périls et qu’il ne peut bénéficier d’aucun recours pour vice caché. En général, c’est le cas des immeubles vendus pour reprise de finance.